Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Des ET au service de la santé et de la qualité de vie

Plus connus sous l’abréviation ET, les entérostroma-thérapeutes assurent la santé et le maintien de la qualité de vie des patients dans toute la France et travers le monde entier. Ces infirmiers(ères) Diplômés(es) d’Etat (IDE) spécialisé(e)s en stomathérapie assisteront à leur 12ème congrès européen du 23 au 26 juin prochains à Paris.

Les stomies

Globalement, les stomies concernent toute dérivation chirurgicale d’un conduit devenu incapable d’assurer son rôle d’évacuation après un accident ou une maladie. Outre les habituelles stomies digestives ou « anus artificiel », des stomies urinaires, de la trachée (trachéostomie) ou du thorax (thoracostomie) peuvent sauver des vies.

Un événement phare

Organisé tous les deux ans, le congrès de l’ECET ou European Council of Enterostomal Therapy rassemblera cette année des centaines de spécialistes venant de tous les pays européens et des autres continents. Parce que les ET s’occupent désormais des soins de plaies et de l’incontinence urinaire et fécale, les thématiques abordés au congrès seront plus variés et informatifs. Et grâce à leur contribution dans le domaine de la recherche et de l’enseignement, les spécialistes en herbe bénéficient d’une meilleure formation tandis que les laboratoires spécialisés proposent des dispositifs et appareillages innovants pour les stomies, les soins de plaies et l’incontinence.

Le bien-être des malades

Intervenant auprès des malades de tout âge, les ET se chargent de soigner les stomies et en prévenir les complications, les blessures chirurgicales extensives ou compliquées, les escarres, les plaies du pied diabétique, l’ulcère de la jambe, les plaies de cancers, les blessures de guerre ou de grandes catastrophes naturelles et artificielles. Outre ces points essentiels, les ET s’occupent également de la nutrition, de la rééducation, de la vie sexuelle, de l’image corporelle et de l’activité physique des patients. Ils vont même jusqu’à créer des outils de suivi par Internet et des programmes d’éducation thérapeutique.