Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Incontinence et sexualité : comment répondre aux besoins des patients ?

Les personnes souffrant d’incontinence présentent, dans la majorité des cas, des troubles au niveau de la sexualité. Selon une étude publiée dans le Journal of Advanced Nursing, une formation orientée sur la sexualité devrait être prodiguée à tous les professionnels de la santé peu importe la spécialité afin de répondre aux besoins intimes des patients.

Près de 3 millions de français souffrent d’incontinence

En France, on compte plus de 3 millions de personnes qui souffrent d’incontinence mais le chiffre reste dérisoire car beaucoup préfère cacher leur problème d’incontinence en sous-estimant le problème. Chez les femmes, 25 à 50% affirment qu’elles ont des troubles sexuels depuis l’incontinence urinaire et plus de 60% présentent des pertes durant les rapports. Même si l’incontinence urinaire est moins fréquente chez les hommes, elle reste handicapante sexuellement car elle occasionne des troubles de l’érection et des fuites.

Tout âge et sexe confondus, 29 personnels soignants ont été interrogés durant cette étude. Tous ont affirmé que l’incontinence entrainait chez les patients un problème d’estime de soi. L’étude suggère qu’une formation à la sexualité chez les professionnels de la santé permettrait d’établir une relation de confiance entre médecin et patient. En effet, il faut se préparer à mieux agir face aux questions intimes des patients et apporter des réponses rassurantes tout en étant réalistes. La communication est à maitriser dans ce sens aussi bien au niveau gestuel que verbal. Le but c’est de faire comprendre aux patients que leur handicape ne devrait pas être un frein à leur vie sexuelle.

Cette formation permet un suivi, plus ou moins psychologique chez les patients pour assurer un meilleur rétablissement.