Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Santé : se méfier des traumatismes uro-génitaux

D’après une recherche américaine, les accidents de la sphère urogénitale constituent chaque année 16 000 visites enregistrées par les services d’urgence. D’après les auteurs de l’étude, il existe des précautions efficaces pour éviter ces traumatismes.

Dirigée par le professeur Benjamin Breyer, une équipe de l’Université de Californie à San Francisco a mis en place une étude approfondie de la base de données nationales concernant les blessures de la sphère uro-génitale enregistrées entre 2002 et 2010. Le procédé consistait à déterminer les causes de ce type d’accident responsable des blessures sur les organes génitaux, les voies urinaires et les reins de quelques 142 000 adultes.

Des cas différents entre les hommes et les femmes

D’après les recherches, 70% des accidents touchent essentiellement les hommes de 18 à 28 ans blessés pendant le sport : le cyclisme avec son lot de blessures provoquées par la barre transversale du cadre du vélo, les coups reçus au baseball, au football américain ou au basketball. Chez les seniors, les traumatismes inguinaux (au niveau de l’aine) sont provoqués par les chutes dans la salle de bain et les chocs sur les rebords des toilettes ou des baignoires. En ce qui concerne les femmes, les graves blessures viennent en majorité du rasage des poils pubiens et de la toilette intime agressive qui engendrent des infections urinaires.

Une amélioration de la sécurité dans la salle de bain et wc

Pour les personnes âgées, le professeur Breyer conseille l’utilisation de tapis de bain antidérapants pour éviter les chutes graves qui peuvent s’avérer mortelles. En ce qui concerne les sportifs, le port de protèges adaptés et le rembourrage des barres et cadres de vélos sont essentiels. Enfin, les femmes ne doivent jamais raser leur maillot et opter pour les autres techniques d’épilation plus efficaces et plus confortables.